02 33 36 93 73
La Forêt-Auvray

LA FORÊT-AUVRAY

LA FORÊT-AUVRAY

 

MAIRIE

Jours et heures d’ouverture :
Mercredi : 14 h à 16 h

Tél. / Fax : 02 33 66 33 75
Courriel :
mairie.la-foret-auvray@wanadoo.fr
Mairie :
Le Bourg - La Forêt-Auvray
61210 PUTANGES-LE-LAC

Le Maire  délégué : Philippe GRANDIN

PRÉSENTATION

Population : 179 habitants
Altitude : Minimum 65 m, Maximum 251 m
Superficie : 1 065 hectares

Le bourg de La Forêt-Auvray se situe sur un éperon dominant la vallée de l’Orne qui serpente au bord du relief à 100 m en contre-bas. La commune historique possède un réseau de chemins étendus, plus de vingt cinq kilomètres, et c’est une véritable aubaine pour tous les adeptes de la randonnée.

Les habitants sont des Auvraysiens

 

HISTORIQUE

La Forêt-Auvray : ce nom est utilisé depuis 1790 mais si nous remontons un peu dans le temps, en 1197, le village s’appelait Foresta Auveredi et par la suite en 1364, La Fôret Aubrée. Il faut remonter à la famille de Vassy pour retrouver l’origine de son nom. Philippe de Vassy, qui parti en croisade en 1096, laissa à son fils Enguerrand le riche et beau domaine de La Forêt-Auvray. Celui-ci fonda près du cours de l’Orne, dans la paroisse de notre commune, un prieuré connu sous le nom de Chapelle ou Ermitage de Saint Nicolas et le donna à l’abbaye d’Ardennes fondée en 1121. Enguerrand de Vassy laissa un fils nommé Alfred, Alvered ou Auvray, que l’on disait de taille gigantesque, et qui fut Baron de Vassy et seigneur de La Forêt, et c’est à lui que nous devons le nom que la commune porte aujourd’hui. Il reste de la présence des seigneurs de Vassy, le château situé en bordure de l’Orne.

La Forêt-Auvray

Des murs d’enceinte et du château construit au 16ème siècle par Louis de Vassy, il ne subsiste que la belle porte d’entrée que l’on peut admirer à l’extrémité de l’allée d’entrée du château ainsi que les tours d’angle malheureusement en ruine, le logis seigneurial fut, quant à lui, incendié à la révolution. A proximité du château, se trouve un moulin à grain qui est mentionné dans les textes dès 1125 mais donc l’exploitation fut arrêtée en 1875.
Une tradition existe selon laquelle le bon roi Henri IV aurait séjourné longuement chez les Vassy pendant ses campagnes en Normandie, de là viendrait l’explication du nom donné à la ferme voisine dite ferme du Ray (Roi) ainsi qu’à son chêne sous lequel le roi se serait assis après y avoir attaché son cheval, et que l’on peut admirer et qui présente une circonférence de 5,50 m à 1 m du sol. On traverse l’Orne voisine sur un pont refait en 1950 à la place de celui plus ancien qui fut détruit dans la nuit du 17 au 18 Août 1944 par les troupes Allemandes en retraite. De l’autre coté du pont, dans la prairie, se trouve la Pierre Levée ou Menhir de La Rousselière : ce bloc de schiste et de porphyre d’une hauteur de 2.80m a donné naissance à la légende selon laquelle les fées s’y réunissent pour danser autour.
Des activités passées, il ne subsiste que certains noms de lieux dits qui évoquent : l’extraction du minerai de fer, les tissus de chanvre et de coton, les fours à chaux ainsi que les carrières de granit. De celles-ci sont sorties des pierres exportées vers Caen, Lisieux, Falaise et Paris. On remarque d’ailleurs sur la place du village, le monument au mort réalisé dans une carrière de La Forêt-Auvray en 1924.
L’activité commerciale était très importante dans le village. En effet, dès 1125 des foires y étaient organisées. En 1852, il en existait sept dans l’année : en Février, Mars, Avril, Mai, Juin, Octobre et Décembre.

Vieilles Halles de la Forêt-Auvray

VIEILLES HALLES

Un marché avait lieu tous les mercredis, pour cette raison une deuxième halle fut construite au milieu du 18ème siècle. Un document indique que ce fut le roi Louis Philippe qui autorisa la commune à acheter les anciennes Halles moyennant la somme de 1000 francs. Les fermiers des villages environnants y venaient pour vendre leur production de bestiaux, moutons, porcs, volailles et beurres. De ces Halles pittoresques du 18ème siècle, l’une a été fermée et transformée en salle communale et l’autre restée ouverte et fait le bonheur de nombreux randonneurs qui trouvent ainsi un endroit agréable pour pique-niquer.

La Forêt-Auvray fut chef lieu de Sergenterie dès le 15ème siècle et en 1700, la commune possédait une brigade d’archers de la gabelle. Une gendarmerie a existé par la suite et elle n’a fermé ses portes qu’en 1959.

Nous gardons tous en mémoire les dégâts importants occasionnés par la tempête de 1999 mais notre commune a déjà souffert par le passé : en effet au matin du 30 décembre 1705, un ouragan fit s’écrouler l’église entièrement. Par miracle, les fonts baptismaux ainsi que le tombeau du maître autel avec son tabernacle restèrent intacts.
Un dicton existe dans les textes et l’on parle des Tapageurs de La Forêt-Auvray : ces solides gars qui ayant la tête près du bonnet, aiment bien échanger des coups afin de s’entretenir la main ou plus simplement « on tape puis on s’explique ! ».

Depuis 1969 une centaine de pilotes rivalisent chaque année, lors de la course de côte de La Forêt-Auvray, afin de réaliser la montée la plus rapide d’un tracé qui est, aux yeux de nombreux pilotes, un des plus beaux de Normandie. De grands pilotes comme Guy Fréquelin et Yves Courage l’ont gagné plusieurs fois.

Circuits de randonnées

Pédestre : circuit N°11 du topo-guide "Val d'Orne en Suisse Normande"
VTT : circuit N°36 du topo-guide "Espace VTT-FFC Suisse Normande"


Putanges-le-Lac

Commune historique suivante

Putanges-le-Lac Commune historique suivante
COMMUNAUTÉ DE COMMUNES
DU VAL D'ORNE
8 Grande Rue - Putanges-Pont-Ecrépin
61210 PUTANGES-LE-LAC
Tél. 02 33 36 93 73