PUTANGES-LE-LAC

La commune nouvelle de « Putanges-le-Lac » se compose de neuf communes historiques qui regroupent une population de 2200 habitants répartie de la façon suivante :

Communes historiques Habitants
Chênedouit 166 habitants
La Forêt-Auvray 179 habitants
La Fresnaye-au-Sauvage 219 habitants
Ménil-Jean 132 habitants
Putanges-Pont-Ecrépin 1061 habitants
Rabodanges 144 habitants
Les Rotours 117 habitants
Saint-Aubert-sur-Orne 108 habitants
Sainte-Croix-sur-Orne 74 habitants
Total 2200 habitants

Le 5 janvier 2016, Monsieur Sébastien LEROUX a été élu Maire de PUTANGES-LE-LAC et les 9 Maires des communes historiques sont devenus adjoints au Maire de la commune nouvelle.

Le siège social de la commune nouvelle est à l’hôtel de ville de Putanges-Pont-Ecrépin.

Jours et heures d’ouverture :
Lundi au vendredi : 9h00 à 12h00 & 14h00 à 17h00
Fermé les mardis et jeudis après-midi
Tél. 02 33 35 00 25 - Fax : 02 33 35 49 50
Courriel : mairie.putanges.61@wanadoo.fr

Le conseil municipal
  • Monsieur Sébastien LEROUX – Maire de Putanges-le-Lac
  • Monsieur Serge DRUGEON – Maire délégué de Chênedouit
  • Monsieur Roger PERRAY – Maire délégué de La Forêt-Auvray
  • Monsieur Sylvain GAUDIN – Maire délégué de La Fresnaye-au-Sauvage
  • Monsieur André BRIERE – Maire délégué de Ménil-Jean
  • Monsieur Jacques MARTINEAU – Maire délégué de Putanges-Pont-Ecrépin
  • Madame Yvette RUBAN – Maire déléguée de Rabodanges
  • Madame Laurence CHAUVIN – Maire déléguée des Rotours
  • Madame Annick MACÉ – Maire déléguée de Saint-Aubert-sur-Orne
  • Madame Monique GUIBOUT – Maire déléguée de Sainte-Croix-sur-Orne
L’arrêté préfectoral de création de la commune nouvelle, daté du 26 novembre 2015, a fixé le nombre de sièges du conseil municipal de la commune nouvelle à 51, répartis sur chaque commune historique comme ci-après :

Communes Nombre
Chênedouit 5
La Forêt-Auvray 6
La Fresnaye-au-Sauvage 7
Ménil-Jean 4
Putanges-Pont-Ecrépin 15
Rabodanges 4
Les Rotours 4
Saint-Aubert-sur-Orne 4
Sainte-Croix-sur-Orne 2

Parmi ces 51 membres, 9 commissions thématiques ont été mises en place.

Les communes historiques


Il s’agit d’une forme médiévale tardive, basée apparemment sur le français chêne et l’ancien français douit «ruisseau » « source » variante de doué, selon un mode de composition déterminant-déterminé influencé par le germanique ou le scandinave d’où le sens global de « Ruisseau du chêne ».

La superficie est de 893 hectares
La population au 1er janvier 2012 était de 166 habitants
Noms des habitants : les Chênedoliens et les Chênedoliennes
Maire délégué : Monsieur Serge DRUGEON

Permanence de la Mairie :
Mardi de 10h à 12h et Vendredi de 16h30 à 18h30
Tél : 02 33 39 07 40
Courriel : mairiedechenedouit@gmail.com




Le nom de personne Auvray, (origine dû à un chevalier) devenu patronymique est spécifique à la Normandie et, est d’origine anglo-saxonne.
Un lieu-dit conserve le nom de Querlonde, mot basé sur le vieux norrois lundr « bois-forêt » qui a donné l’ancien mot normand londe de même sens. Il est précédé d’un élement obscur, vraisemblablement norrois. Peut-être s’agit-il du surnom norrois de la forêt ? En tout cas, ce type de composition témoigne d’une colonisation anglo-scandinave sporadique dans l’Orne.

La superficie est de 1096 hectares
La population au 1er janvier 2013 était de 179 habitants
Noms des habitants : les Auvraysiens et les Auvraysiennes
Maire délégué : Monsieur Roger PERRAY

Permanence de la Mairie :
Lundi de 13h30 à 17h00
Tél : 02 33 66 33 75
Courriel : foret-auvray@wanadoo.fr




En 1821, La Fresnaye-au-Sauvage absorbe la commune de Saint Malo, à l’Est de son Territoire.
Fresnaye : Le nom désigne un lieu caractérisé par la présence d’un Frêne et le terme sauvage désigne d’un point de vue étymologique ce qui qualifie ou est en rapport avec la forêt, le désert, le monde forestier ou inculte.

La superficie est de 1198 Hectares
La population au 1er janvier 2012 était de 166 habitants
Noms des habitants : les Fresnayens et les Fresnayennes
Maire délégué : Monsieur Sylvain GAUDIN

Permanence de la Mairie :
Mercredi de 9h30 à 13h30
Tél : 02 33 35 89 22
Courriel : mairie.lafresnayeausauvage@wanadoo.fr




Mesnil Ian 1131, puis Mesnillum Iani c, Mesniljam 1373, ensuite Mesnillum Iohanni s XV ème s, d’où la forme moderne, Mesnil Jean dès 1709 (Saugrain). Comme Fortsmann connaît le nom d’homme germanique Jan, ou il est enclin à voir une forme corrompue de latin Iohanne, nous devons à titre provisoire penser que la forme germanique Jan a été légitimement, refaite en Jean, la prononciation ne change pas. (R. Sindou Le Pays d’Argentan juin 1964)
« Mesnil », toponyme très répandu en France, à partir de Mansionem, le bas latin a créé un nouveau terme dérivé du mot latin mansionile 2, diminutif de mansio, demeure, habitation, maison. Devenu en français médiéval maisnil, mesnil, « maison avec terrain »

La superficie est de 704 hectares
La population au 1er janvier 2013 était de 127 habitants
Noms des habitants : Ménil Jeannais et les Ménil Jeannaises
Maire délégué : Monsieur André BRIERE

Permanence de la Mairie :
Vendredi de 15h à 17h
Tél : 02 33 35 03 25
Courriel : mairie.meniljean@wanadoo.fr




Putanges est mentionné sous la forme Put angle vers 1051 / 1066, , (de) Puto angulo en 1200, Pute angle en 1335 et 1373 suffixe de parenté et de propriété fréquemment attesté dans la toponymie du nord-est de la France, généralement romanisé en -ingos > -ans, -ens ou en -ingas > -ange(s). Cette hypothèse serait confortée par le Hardanges (Mayenne, Hardengia 1255) à 58 km au sud pour lequel cette explication est plausible. Cependant, ce suffixe est rare à l'ouest. En outre, les formes anciennes indiquent clairement un élément angle, latinisé enangulus. Il s'agit vraisemblablement du français angle, dont angulo représente l'étymon gallo-roman ANGULU Le premier élément Put est peut-être l'adjectif roman put « sale ». Cependant, il faut prendre put au sens non pas de « sale », mais plutôt de « mauvais »
Pont-Écrepin est attesté sous les formes Pons Eschrepin en 1131, Ponte Escrepin en 1219.
L'élément Pont- désigne un ancien pont sur l'Orne.
En français, le mot crépins se réfère aux outils et fournitures (à l'exception du cuir) du cordonnier, et par extension au cordonnier lui-même, d'après le saint patron éponyme. Cependant, l'étymologie Pont-es-crépins «pont des crépins » est forgée sur le mode populaire, puisque le substantif crespin au sens actuel n'est pas attesté avant le XVIIe siècle. La forme de 1131, bien antérieure, de type Eschrepin, explique régulièrement la forme moderne Écrepin et infirme cette analyse.
En 1965, ces deux communes ont fusionné et ont pris le nom de PUTANGES-PONT ECREPIN.

La superficie est de 1012 Hectares
La population au 1er janvier 2016 était de 1061 habitants
Noms des habitants : les Putangeois et les Putangeoises
Fête communale : 14 juillet
Maire délégué : Monsieur Jacques MARTINEAU

Permanence de la Mairie :
Lundi au vendredi : 9h00 à 12h00 & 14h00 à 17h00
Fermé les mardis et jeudis après-midi
Tél. 02 33 35 00 25 - Fax : 02 33 35 49 50
Courriel : mairie.putanges.61@wanadoo.fr
Internet : www.ville-putanges.fr





La paroisse se nommait jusqu’en 1650 Culley-sur-Orne (Colline-Hauteur). Le nom actuel de RABODANGES résulte du transfert du titre des marquis de Rabodanges, dont la famille seigneuriale possédait la terre de Culley-sur -Orne en plus de son fief de Rabodinghes situé en Artois près de Saint-Omer.
Le titre de noblesse fut élevé en « marquis de Rabodanges » par Louis XIV. Rabodanges représente une forme francisée de Rabodinghes, toponyme d’origine Flamande.
Le dernier représentant de cette famille, établie en Normandie, depuis le XVI ème siècle, est décédé sans prospérité en 1792.

La superficie est de 932 hectares
La population 1er janvier 2016 était de 144 habitants
Noms des habitants : les Rabodangeois et les Rabodangeoises
Maire délégué : Madame Yvette Ruban

Permanence de la Mairie :
Mardi de 15h à 18h
Tél : 02 33 39 33 23
Courriel : lamairie.rabodanges@orange.fr
Internet : http://rabodanges61.jimdo.com





Les Rotours était un lieu ou l’on rouissait les plantes, de l’anglo-saxon rotan, rotian, du scandinave rotna et de l’ancien haut allemand rozjan (pourrir). Le rouissage se pratiquait par macération pour faire se désagréger les matières dont on voulait se débarrasser et qui agglutinaient certaines fibres textiles comme le chanvre ou le lin.

La superficie est de 506 hectares
La population au 1er janvier 2013 était de 117 habitants
Noms des habitants : les Routoiriens et les Routoiriennes
Maire délégué : Madame Laurence CHAUVIN

Permanence de la Mairie :
Jeudi de 10h à 12h
Tél : 02 33 35 87 76
Courriel : mairie.lesrotours@wanadoo.fr




Aubert est un nom de famille très répandu dans le massif central qui est la forme d'albert, nom dérivé d'un ancien nom de baptême d'origine germanique « adalberht », issu de la racine « adal » qui signifie noble et « berht » qui signifie illustre, célèbre il s'agit a l'origine d'un surnom de chef de guerre des goths.

La superficie est de 969 Hectares
La population au 1er janvier 2013 était de 108 habitants
Noms des habitants : Saint Albertins et les Saint Albertines
Maire délégué : Madame Annick MACÉ

Permanence de la Mairie :
Mardi de 16h à 18h
Tél : 02 33 35 96 73
Courriel : comstaubertorne6@gmail.com




L’origine du nom remonte en 1150 : Sancta Crux. Très fréquent dans le département du Nord, désigne celui qui habite un lieu-dit la Croix ou en est originaire. Sens du toponyme : soit le lieu où se trouve une croix, soit un carrefour.

La superficie est de 381 Hectares
La population au 1er janvier 2013 était de 74 habitants
Noms des habitants : les Croisés et les Croisées
Maire délégué : Madame Monique GUIBOUT

Permanence de la Mairie :
Mercredi de 16h à 18h
Tél : 02 33 35 96 73
Courriel : mairiesteX@wanadoo.fr


Communauté de Communes du Val d'Orne - 8 Grande Rue - Putanges-Pont-Ecrépin - 61210 PUTANGES-LE-LAC
Tél. 02 33 36 93 73 - Fax : 02 33 36 93 75 - courriel : cdc.valdorne@orange.fr

Mentions légales - Plan d'accès